10 JOURS DANS LES POUILLES

Publié le par Club Eriba du Sud-Est

Avec l’aimable autorisation de Lucie & Ariana du blog culinaire Cosmic Tomatoes article du 21 octobre 2016.

Toutes les photos sont issues de l’article (10 jours dans les Pouilles) sur le blog de Cosmic Tomatoes

Le lien de leur blog http://cosmictomatoes.fr/visiter-les-pouilles-en-italie/

Ou vous pourrez lire complètement l’article.

Voici un petit compte rendu de sa balade, pour vous donner envie de me suivre dans mon circuit Italien en septembre 2017 ou nous passerons 1 jour de plus dans les Pouilles et avec beaucoup plus de visites.

Attention fin du mois de Mai clôture des inscriptions.

     10 JOURS DANS LES POUILLES

J’ai décidé de vous donner quelques conseils pour passer des belles vacances et visiter cette région même quand on n’a pas de voiture, ce qui fut mon cas.

Durant mes 10 jours sur place j’ai logé dans deux villes, Ostuni et Gallipoli qui m’ont permis de découvrir différents aspects des Pouilles.

OSTUNI

     10 JOURS DANS LES POUILLES

OSTUNI est une cité blanche ou les ruelles tortueuses et les maisons blanchies à la chaux vous guident jusqu’au sommet du centre historique avec une vue imprenable sur les oliviers et la mer. C’est un bon point de départ pour visiter la vallée d’Itria et pourquoi pas faire une escapade à Matera.

Partir en vacance au mois de septembre, cela permet d’éviter le trop-plein touristique et la chaleur, car dans les Pouilles les températures estivales atteignent facilement les 37°c. J’ai donc pu découvrir OSTUNI presque dans son atmosphère originelle.

Les restaurants ce succèdent dans les nombreuses ruelles de la ville et si vous vous laissez guider au hasard d’une porte à la forme peu banale où d’un morceau de ciel qui dépasse sous les arcades vous découvrirez tous un tas de lieux originaux et une cuisine du sud qui va vous mettre en joie.

     10 JOURS DANS LES POUILLES

Restaurant adorable de Mamie Rosetta

CASA SAN GIACOMO

 

Un restaurant familial où vous pourrez découvrir des saveurs typiques des Pouilles. La cuisine ouverte et la musique jazz donnent un charme fou à cet endroit. Commandez un plat de pâtes fraîches et vous verrez la grand-mère de la famille les préparer avec un geste d’experte. Je vous recommande aussi la planchette d’antipasti de la maison à partager. (Flan d’aubergine, croquettes d’espadon, tartine de petits piments…

*Pensez à avoir de l’argent liquide sur vous car peu de restaurant accepte la carte.

 

MONOPOLI & POLIGNANO A MARE

Mes deux villes coups de cœur dans les Pouilles ! Monopoli et Polignano à mare sont construits à flanc des falaises donnant sur l’Adriatique. La pierre calcaire et les maisons blanchies contrastent à merveille avec l’eau turquoise que vous découvrirez en vous baladant sur les remparts. (PS : Pour les poisseuses attentions aux vagues qui se cassent sur les murets ou vous risquez de finir trempé)

     10 JOURS DANS LES POUILLES

Les Pouilles sont une région aux influences multiples, les Turques et les Grecs ont laissé leurs marques à tel point que certains points de vue donnent vraiment l’impression d’être dans un autre pays. Observer l’architecture qui passe du blanc omniprésent dans la vallée d’Itria aux aplats de couleurs vives dans le Salento. Cela se ressent aussi dans la cuisine où vous pourrez trouver du safran, des amandes et des pâtes de fruits.

     10 JOURS DANS LES POUILLES

GALLIPOLI

Gallipoli (belle ville en grec) est une cité de pêcheur dont le centre historique est situé tout au bout d’une très longue avenue.

     10 JOURS DANS LES POUILLES

Ici les murs blancs ont laissé place aux couleurs vives et pastel. On trouve de très belles églises aux façades sculptées et dont les portes s’ouvrent sur la mer ionienne. L’ambiance y est très différente d’Ostuni, plus festive et plus jeune, mais chacune de ces deux villes possède ses charmes.

     10 JOURS DANS LES POUILLES

Gallipoli offre l’accès à deux belles plages, la spiaggia della purità en plein centre historique et la baia verde a 25min à pieds. Mais si vous voulez allez voir un peu plus loin je vous conseille les plages de Torre Lapillo en direction de Porto Cesaero. Vous y trouverez une eau cristalline et des plages publiques sympathiques. La route côtière qui vous y mènera traverse de très beaux domaines avec des villas orientales et des masseria qui laissent rêveurs.

 

ALBEROBELLO & MARTINA FRANCA

 

 

Les trulli sont des habitats très anciens typiques des Pouilles. Très rudimentaire il prenne la forme de plusieurs dômes coniques abritant un espace pour chauffer et une ou deux petites fenêtres pour l’aération. On en retrouve un peu partout à la campagne, mais Alberobello est le lieu où on trouve la plus forte concentration de ces maisons.

     10 JOURS DANS LES POUILLES

En me baladant dans les ruelles du Rione Monti d’Alberobello, j’ai pu goûter des carrube. Il s’agit de sorte de haricot séché aux goûts proches des dattes qui sont apparemment très bons pour le transit. À côté de ça du piment un peu plus agressif pour l’estomac …. Haha, mais il est présent partout dans la région.

     10 JOURS DANS LES POUILLES

Les Pouilles sont une région très sèche donc on ne trouve pas énormément de légumes frais. En revanche les conserves, saumures et pâtes de toutes sortes foisonnent. Après le petit piment c’est la figue de barbarie qui est omniprésente, en plus d’êtres une très belle plante elle offre des fruits savoureux, mais un peu compliqués à manger. Elles sont entourées d’épines donc attention aux doigts !

     10 JOURS DANS LES POUILLES

Les plantes grasses sont partout dans les villes, j’ai eu envie de tout prendre en photo tellement j’étais en admiration devant ces balcons chargé de fleurs.

 

LES PRODUITS TYPIQUE DE LA RÉGION DES POUILLES :

 

Comme toujours en Italie, on mange très bien dans les Pouilles. Il s’agit d’une cuisine simple qui s’organise beaucoup autour du poisson et des fruits de mer. On y mange aussi du très bon fromage, la fameuse burrata, est un produit typique de la région et je peux vous dire que j’en ai bien profité ! Dans les épiceries on peut l’acheter sous forme de petites boules individuelles où en straciatella.

Les amandes, le safran et la purée de fève sont aussi très présents ce qui permet une grande diversité de plat. Et enfin les figues de barbarie qui pousse comme de la mauvaise herbe là-bas. C’est beau, c’est bon, mais gare à vos petits doigts, car ça pique !

     10 JOURS DANS LES POUILLES

« Photos issues de l’article « 10 jours dans les Pouilles sur Cosmic tomatoes »

Avec tous les remerciements du club ERIBA SUD EST à Lucie & Ariana

Commenter cet article