Compte rendu du séjour à Cucuron

Publié le par Club Eriba du sud-est

Merci à Babette qui nous a rédigé un compte rendu très complet. ( un ajout a été par Michel F pour la journée du lundi )

Mercredi premier avril :

Le séjour a lieu dans le Luberon près du village de Cucuron et ce n'est pas un poisson d'avril. Le village est très beau sous le soleil. Le nom de Cucuron viendrait de l'époque  romaine. Il se raconte que les habitants couraient de tout côté afin d'échapper à l'assaut des troupes de Jules César. Ce dernier se serait exclamé : "Cur currunt ?" "Pourquoi courent-ils ?" Plus simplement Cucuron  est un nom répandu dans le Sud de la France. Mais revenons à nos Eribistes. Certains sont arrivés avec un peu d'avance, entre autres notre président du club Sud-Est et néanmoins organisateur : Maurice Delextrat ainsi que notre secrétaire Michel Curtiaud. Je ne voudrais pas oublier de citer leurs épouses Jacky et Martine. Le terrain de camping Lou Badareu vient de commencer sa saison. Il est doublé d'un gîte et d'une exploitation viticole : le Domaine les Vadons qui produit du vin bio, blanc, rosé et rouge.

Jeudi 2 avril : Les choses sérieuses commencent. Arrivée massive des inscrits dans une bonne humeur communicative. Chacun s'installe où bon lui semble, certains montent leur auvent dans le calme et la sérénité lorsque d'autres s'asticotent gentiment. Nous savons tous combien l'installation est un moment souvent critique pour un couple…

Le soir, nous nous retrouvons dans la salle commune où le club sud-Est nous offre un apéritif dînatoire. Nous écouterons les dernières informations et la liste des sorties prévues dans les mois qui viennent, avec des détails qui donnent l'eau à la bouche.

20 équipages seront présents pour ce séjour avec des participants des 3 sections ; Sud Est ,Sud Ouest , Centre Auvergne

Compte rendu du séjour à Cucuron

Vendredi 3 avril : Le matin, nous partons visiter le village de Cucuron en parcourant un agréable chemin dans les vignes.  Cucuron est un magnifique petit village perché. A 11 heures tapantes, nous nous retrouvons aux caves "Louérion Terres d'Alliance" pour une dégustation. Suite à une fusion en 2009 avec la cave de Lourmarin-Cadenet-Lauris, elle regroupe environ 190 vignerons produisant des A.O.C "Luberon" depuis 1988 ainsi que des vins de pays et vins de cépages. Après cette agréable dégustation, nous nous retrouvons au camping pour un repas convivial en commun.

L'après-midi, notre président et organisateur nous propose une dégustation d'un tout autre genre au moulin et domaine Oliversion de Katia et Frédéric Ratto. En effet, c'est dans un moulin à huile que nous nous rendons et certains découvrirons que l'huile d'olive se goûte à la manière d'un bon vin. Les quantités seront cependant plus réduites, les toilettes du camping étant peu nombreuses. Le jeune oléiculteur qui a repris l'entreprise familiale créée en 1885, nous apprendra tout sur la fabrication de l'huile, du concassage des olives avec leurs noyaux jusqu'à la décantation et la conservation (18 mois maximum dans un endroit sans lumière). La dégustation de cette huile AOC Provence, répartie en trois qualités (douce, fruitée et très fruitée), a eu beaucoup de succès. Retour à pied au camping.

"Le soir, pour ne pas déroger à la règle, un nouvel apéritif. Cette fois, ce sont Bernard et Mick qui fêtent leur nouvelle caravane."

Samedi 4 avril : Matin libre avec cours de Tai chi donné aimablement par Sylvain Mage qui a beaucoup de mal à tenir ses troupes. Certains se rendront au très beau marché d'Apt, d'autres feront les puces à Perthuis. Nous nous retrouvons à nouveau pour un repas en commun.

L'après-midi, visite du château de Lourmarin. Je laisse la place à Brigitte Tripet qui vous en raconte les détails : "Pendant que certains étaient partis à la Feria d'Arles et que d'autres profitaient d'un quartier libre, nous nous sommes retrouvés 22 personnes pour la visite guidée du château de Lourmarin qui a été racheté par Robert Laurent-Vibert en 1920. Ce riche industriel lyonnais, propriétaire de "Petrol-Hann", décédé 5 ans après ses héritiers, le lègue à l'Académie des Sciences, des Arts et des Belles Lettres d'Aix en Provence, qui en fait un haut lieu culturel avec de nombreux concerts et expositions, comme celle sur les objets fabriqués dans les tranchées par les soldats de la première guerre (1914-1918) et celle sur la carte des Amériques réalisée en 1720 par Jean-Baptiste Nolin. Cette carte didactique est rendue fascinante par la série de médaillons qui l'entoure représentant les principaux épisodes de la conquête des Amériques. Dans une des salles du château, nous avons pu assister à un concert donné par une pianiste. Moment très agréable ! Visite très appréciée de tous grâce à une guide particulièrement intéressante."

Ce soir là justement, Brigitte et son mari Christian nous ont offert un apéritif afin de fêter leurs 40 ans de mariage.

Dimanche 5 avril : Le matin, Maurice nous propose de partir au marché des potiers de Bonnieux, très joli village perché au-dessus de la route. De nombreux exposants sont présents et tous les styles se côtoient avec bonheur, de la vaisselle aux sculptures en passant par moult bols, pots de fleurs et autres objets décoratifs pittoresques.

Compte rendu du séjour à Cucuron

Repas rapide au camping pour reprendre la route afin de visiter le Colorado de Rustrel où trois circuits pédestres de difficultés et de longueurs différents ont fait le bonheur des marcheurs invétérés et des moins entraînés. Après un appréciable rafraîchissement en terrasse, nous voici sur le chemin du retour où nous attend un autre apéritif offert, celui-ci par Gilles Cousin qui nous a fait déguster des vins de sa Charente Maritime d'adoption dont il est fier de nous faire goûter la production avant de nous faire découvrir la région au mois de juin. Encore une soirée conviviale où Michel Cabanel essayera de faire croire à notre compagnon Più qui vient de Suisse, que les "sardines gros piment" qui agrémentent sa tartine sont des sardines d'eau douce, pêchées désarêtées

Michel Cabanel pêchant sa sardine en eau douce    dessin de Babette

Michel Cabanel pêchant sa sardine en eau douce dessin de Babette

Sylvain qui fait le spectacle avec ses danseuses en ouverture de la visite des mines
Sylvain qui fait le spectacle avec ses danseuses en ouverture de la visite des mines

Lundi 6 avril : Colloque sur l'ocre acte 2 et 3 ( l’ acte 1 était la ballade Colarado à Rustrel ). L'organisation de la journée sera complète avec un départ pour les mines de Bruoux suivi d'un pique-nique en pleine nature et visite du conservatoire des ocres.

Mines : 2 équipes sont formées avec chacune son guide . Tout le monde est casqué ; sécurité oblige .Le site majestueux associe richesses naturelles et historiques ; il témoigne de la cohabitation de l’ homme avec l’ ocre . Parcours sur un circuit de 650 m de galeries pouvant atteindre 15 m de haut ( il existe un réseau souterrain de 40 km) .Température de 10 °. L’ exploitation commença, en 1848, et s'arrêta peu après la seconde guerre mondiale . Après, cette mine fut utilisée quelques années en champignonnière.

Conservatoire de l’ ocre à Rousillon .Visite en un seul groupe encadré par une charmante guide.Ce conservatoire s'est installé dans les locaux de l'ancienne usine d'ocre Mathieu, entreprise qui fut dirigée, pendant plus de trois décennies, par Camille Mathieu, maire de Roussillon. Elle est devenue un conservatoire, à statut coopératif. Le conservatoire a remis en valeur le site de lavage des ocres et rénové les 2 000 m² des anciens moulins à ocre. Les explications techniques de la guide furent suivies avec grande attention .( Peux être que quelques éribistes seraient tentés de fabriquer de l’ ocre) .

Compte rendu du séjour à CucuronCompte rendu du séjour à Cucuron

Ce soir, apéritif proposé par Daniel Follain et Yvonne. Ce lundi étant le lundi de Pâques et la cave coopérative fermée, Daniel a décidé de nous faire connaître les vins bio du camping. C'est la meilleure publicité qu'il pouvait faire au viticulteur et le vin a coulé à flot. Heureusement, les tapas étaient nombreux pour faire passer tout ça. Apéritif dînatoire pantagruélique. Bernard et Mick ont également apporté leur contribution.

Mardi 7 avril : Le matin, c'est à pied que nous nous rendons au petit marché provençal de Cucuron. Bien que n'étant qu'en début de saison, le marché est bien achalandé. On y trouve de tout : poteries bien sûr, mais aussi du linge de maison, des bijoux et vêtements originaux et de quoi contenter les plus gourmands avec de délicieuses spécialités culinaires, amuse-gueule, charcuteries et pâtisseries dont la tarte à l'abricot de Cucuron. Repas pris en commun ou par groupes avec un délicieux dessert, une énorme tarte offerte par Sylvain Page, président du club Sud-Ouest.

Après-midi, nous repartons sur Apt pour la visite d'une fabrique de fruits confits. Nous ne pouvons visiter les ateliers de fabrication pour des raisons de travaux mais nous nous consolons en regardant un film de présentation et surtout, nous avons droit à une dégustation très complète "tout fruit, tout sucre". Je dois avouer que même moi, qui n'ai pourtant pas la bouche sucrée, je me suis laissée aller à la gourmandise.

A 18h30, nous sommes conviés par le propriétaire du camping à une dégustation de ses vins. Après nous avoir expliqué la vinification qui n'a plus de secret et nous avoir détaillé les exigences requises pour conquérir l'appellation Vin Bio, il nous fera goûter ses vins les plus jeunes. Inutile de préciser que beaucoup repartirons avec des cartons en espérant avoir le temps de laisser vieillir les bouteilles.

Mercredi 8 avril : Tout le monde ou presque se prépare à partir. Les adieux seront longs et agrémentés de coup de corne de chasse. Il faut bien se décider à sonner la fin de la rencontre ! Mais ce n'est que pour mieux se retrouver une fois prochaine. Merci à l'organisateur Maurice Delextrat et à tous ceux qui ont égayé nos soirées.

Commenter cet article

Sylvain 21/04/2015 17:04

Superbe compte-rendu... Et les danseuses sont impressionnantes, il va falloir envisager une tournée !
Je ne sais pas si je suis à la page, mais je tiens au mage, car je ne crois pas que l'on me prenne pour un sage....
En tout cas, superbe sortie, merci aux copains du Sud-Est.

Mimogold 17/04/2015 15:29

Merci Babette pour cet excellent compte-rendu qui réflète parfaitement ce séjour bien agréable.

Sylvain, un M mal fait vaut mieux qu'un P de travers !

tet2ra 16/04/2015 20:44

Bravo pour ce compte-rendu superbe juste une petite précision le maître du taï chi s'appelle Sylvain Mage et non Page.Bises.

Michel 17/04/2015 14:55

Corrigé . Erreur de frappe . On aurait pu aussi écrire : Cage , Sage , Page, Rage , Gage Nage ......Mage va bien à Sylvain ; petit clin d'oeil ! à son métier Mage veux dire Juge en provencal .

Babette Vienne 16/04/2015 13:42

Je tenais à remercier aussi Brigitte Tripet et Michel Forest pour avoir comblé le récit des visites lorsque je n'y étais pas. Et merci d'avoir publié la caricature de notre soixante-huitard officiel ! Les sardines ne sont pas prêtes à nous gâcher le plaisir lol.

Babette Vienne 16/04/2015 12:33

Ce fut un super séjour !! Merci à tous pour la bonne humeur communicative.

Curtiaud Michel 16/04/2015 11:36

Bravo c'est bien le reflet de notre petite semaine de retrouvaille.

PAIN Michelle 16/04/2015 10:29

Merci pour ce merveilleux compte-rendu grâce à celui-ci je peux toujours être avec vous pour les sorties du Club qui me manquent beaucoup, et toujours dans une bonne ambiance, continuez Amitiés à tous Michelle